Vendredi ou la vie sauvage

Vendredi ou la vie sauvage

Vendredi ou la vie sauvage, écrit par Michel Tournier en 1971, est une adaptation pour la jeunesse d’un précédent roman : Vendredi ou les limbes du Pacifique.


« L’aube était pâle encore quand Robinson descendit de son araucaria. Il fit quelques pas sur la plage. L’eau était grise et le ciel décoloré. Robinson sentit une grande tristesse l’envahir. Il décida d’aller regarder Vendredi dormir dans son hamac.


Le hamac était vide. Vendredi l’avait trahi et abandonné. Pourquoi, pourquoi ? »
Aussi brusquement qu’il avait surgi dans la vie de Robinson, Vendredi a disparu, emportant toutes ses affaires, comme s’il avait souhaité ne laisser aucune trace derrière lui. En affrontant pour la deuxième fois une solitude immense, Robinson est un homme changé. En l’initiant à l’âpreté de l’état de nature, Vendredi lui aura appris la beauté du vent, du feu, du ciel.


C’est cette expérience que le conte chorégraphié nous propose de vivre.


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement